✅J’ai passé l’examen DA-100 de certification à Power BI ! ⇨ Mes conseils de préparation

(Last Updated On: 12 août 2021)
Voici un article un peu différent de d’habitude ! Je vais vous faire part de mon expérience récente, peut-être qu’elle sera utile à certain(e)s !

En effet, j’ai passé la certification Analyse des données avec Microsoft Power BI, à distance via l’organisme Pearson Vue.  Vous trouverez ci-dessous quelques conseils pour bien vous préparer si vous souhaitez également passer la certification ! 🚀

La certification Analyse des données avec Microsoft Power BI : Qu’est-ce que c’est, pour qui, pour quoi ?

Pour commencer, de quoi parle-t-on ?

La certification à l’Analyse de données avec Microsoft Power BI (en anglais Microsoft Certified: Data Analyst Associate) permet aux experts en analyse des données de mesurer leur capacité à accomplir les tâches suivantes sous Power BI : préparer les données, modéliser les données, visualiser les données, analyser les données et déployer et maintenir les produits.

Compte tenu de la demande croissante d’experts en analyse de données, des certifications telles que l’Examen DA-100 : Analyse des données avec Microsoft Power BI peuvent vraiment être bénéfiques pour ceux et celles qui poursuivent une carrière dans ce domaine. Cette certification validera votre expertise et vous dotera de compétences pertinentes pour l’utilisation de Power BI.

En effet, en tant qu’analyste de données, votre rôle est de permettre aux entreprises de maximiser la valeur de leurs données à l’aide de Microsoft Power BI. Cet examen vous donne la compréhension nécessaire pour devenir un expert en la matière chargé d’effectuer les tâches suivantes :

  1. Nettoyer et transformer les données
  2. Concevoir et construire des modèles de données évolutifs
  3. Activer des capacités d’analyse avancées pour fournir une valeur significative à l’aide de visualisations de données faciles à comprendre

En outre, les analystes de données collaborent également avec les principales parties prenantes dans tous les secteurs pour fournir des informations pertinentes basées sur les objectifs commerciaux.

Pourquoi choisir l’examen Microsoft DA-100 ?

Le passage de l’examen Microsoft DA-100 est requis pour obtenir la certification Microsoft Certified: Data Analyst Associate.

Celle-ci peut accélérer votre carrière et certainement vous aider à gravir des échelons professionnels.

L’examen de certification garantit également les avantages suivants :

Valider vos compétences

Cette certification validera votre maîtrise du développement et du déploiement de rapports d’analyse de données dans un environnement d’entreprise. Elle démontrera également votre expertise et vos connaissances dans Power BI.

Améliorer votre employabilité

Cette certification prouvera vos compétences et améliorera ainsi votre employabilité.

Des opportunités d’évolution plus importantes

Cette certification vous offrira plus d’opportunités d’évolution. Elle vous aidera à poursuivre des objectifs plus avancés dans le domaine de l’informatique décisionnelle.

Fournir un avantage concurrentiel

Les certifications Microsoft vous offriront un avantage concurrentiel par rapport aux candidats à l’emploi non certifiés.

Apporter de la reconnaissance

Vous aurez un impact immédiat en tant que Microsoft Certified Professional. Ce titre vous aidera à vous faire remarquer et à être reconnu(e) comme un expert du domaine.

Comment obtenir la certification Microsoft en Analyse des données avec Power BI ?

Maintenant que nous avons défini ce qu’est la certification et mis en lumière son utilité, voici les étapes que j’ai suivi pour la passer.

Allez sur le site Microsoft Learning et recherchez l’examen DA-100

Voici le lien direct : https://docs.microsoft.com/fr-fr/learn/certifications/data-analyst-associate/

Descendez ensuite dans la page et sélectionnez l’un des choix suivants en fonction de votre situation :

Coût de l’examen :

  • Planifier avec Pearson Vue : 165 Euros pour les non-étudiants
  • Planifier pour 15 Euros : pour les chercheurs d’emploi et les étudiants

📌 Notez que les prix peuvent varier en fonction de votre pays.

Créer votre profil Microsoft Learning

A l’étape suivante, il vous sera demandé de vous connecter à votre compte Microsoft ou d’en créer un.

Ensuite, renseignez votre profil de certification, notez bien votre numéro MCID quelque part, car il pourra vous être utile plus tard si vous devez mettre à jour vos coordonnées.

📌 Veillez à bien renseigner un numéro de téléphone portable et une adresse e-mail valides. Les deux sont indispensables pour s’enregistrer à l’examen.

De plus, la procédure pour mettre à jour ses propres coordonnées est très compliquée avec Microsoft ! En effet, si vous vous trompez dans votre profil et que vous souhaitez corriger après avoir validé vos informations, il m’a été impossible de le faire moi-même à cause d’une erreur sur le site. Pour modifier, il faut alors passer par le forum du support et attendre qu’un modérateur prenne en charge votre demande. Cela peut prendre en tout 48h juste pour changer son numéro de téléphone par exemple.

Planifiez l’examen DA-100

Une fois votre profil renseigné, vous pourrez choisir de passer l’examen dans un centre proche de chez vous, ou bien de le passer à distance. Pour ma part, j’ai choisi de le passer à distance pour m’éviter un déplacement et être sûr d’être dans un bon environnement.

Comment se déroule l’examen DA-100 ?

Maintenant que vous avez planifié l’examen, voici comment cela va se passer.

Les caractéristiques de l’examen sont les suivantes :

Nom de l’examen Examen DA-100 : Analyse des données avec Microsoft Power BI
Code de l’examen DA-100
Durée 120 minutes
Format Questions à choix multiples
Nombre de questions environ 60
Coût 165 Euros
Langue de l’examen Au choix du candidat parmi : Anglais*, Japonais, Chinois, Coréen
Type d’examen Cloud computing

🇬🇧 ATTENTION :

* Vous devez avoir un bon niveau d’anglais pour pouvoir passer l’examen. En effet, toutes les questions sont en anglais. Assurez-vous donc de maîtriser suffisamment l’anglais pour être capable de lire et comprendre les questions et pouvoir y répondre. De plus, si vous passez l’examen en ligne comme moi, vous aurez un instructeur qui vous surveillera et celui-ci communiquera avec vous en anglais via le chat, soit à l’écrit, mais aussi à l’oral. Ce serait dommage d’échouer l’examen juste à cause de votre niveau d’anglais.

Thèmes abordés

Les questions posées à l’examen sont classées selon plusieurs thématiques :

  • Préparer les données (20-25%)
  • Modéliser les données (25-30%)
  • Visualiser les données (20-25%)
  • Analyser les données (10-15%)
  • Déployer et maintenir les produits (10-15%)

Vous pouvez télécharger le détail des compétences mesurées à l’examen via le lien ci-dessous :

Téléchargez l’aperçu des compétences couvertes par l’examen (lien officiel)

Voici une traduction détaillée en français :

Préparer les données (20-25%)

Obtenir des données à partir de différentes sources de données

o identifier et se connecter à une source de données
o modifier les paramètres de la source de données
o sélectionner un jeu de données partagé ou créez un jeu de données local
o sélectionner un mode de stockage
o choisissez un type de requête approprié
o identifier les problèmes de performances des requêtes
o utiliser Microsoft Dataverse
o utiliser des paramètres
o utiliser ou créer un fichier PBIDS
o utiliser ou créer un flux de données
o se connecter à un ensemble de données à l’aide du point de terminaison XMLA

Profiler les données

o identifier les anomalies de données
o examiner les structures de données
o interroger les propriétés de la colonne
o interroger les statistiques de données

Nettoyer, transformer et charger les données

o résoudre les incohérences, les valeurs inattendues ou nulles et les problèmes de qualité des données
o appliquer des remplacements de valeurs user-friendly
o identifier et créer des clés appropriées pour les jointures de tables
o évaluer et transformer les types de données en colonne
o appliquer des transformations de données aux structures de tables
o combiner des requêtes
o appliquer des conventions de nommage user-friendly aux colonnes et aux requêtes
o tirer parti de l’éditeur avancé pour modifier le code Power Query M
o configurer le chargement des données
o résoudre les erreurs d’importation de données

Modéliser les données (25-30%)

Concevoir un modèle de données

o définir les tables
o configurer les propriétés des tables et des colonnes
o définir des mesures rapides
o aplanir une hiérarchie parent-enfant
o définir les dimensions pour la gestion des rôles
o définir la cardinalité d’une relation et la direction du filtre croisé
o concevoir le modèle de données pour répondre aux exigences de performance
o résoudre les relations plusieurs-à-plusieurs
o créer une table de dates commune
o définir le niveau approprié de granularité des données

Développer un modèle de données

o appliquer la direction du filtre croisé et le filtrage de sécurité
o créer des tables calculées
o créer des hiérarchies
o créer des colonnes calculées
o mettre en œuvre des rôles de sécurité au niveau des lignes
o mettre en œuvre la sécurité au niveau de l’objet
o configurer la fonction Q&R

Créer des mesures à l’aide de DAX

o utiliser DAX pour construire des mesures complexes
o utiliser CALCULATE pour manipuler les filtres
o implémenter la Time Intelligence à l’aide du langage DAX
o remplacer les colonnes numériques par des mesures
o utiliser des fonctions statistiques de base pour améliorer les données
o créer des mesures semi-additives

Optimiser les performances du modèle

o supprimer les lignes et colonnes inutiles
o identifier les mesures, les relations et les visuels peu performants
o améliorer les niveaux de cardinalité en changeant les types de données
o améliorer les niveaux de cardinalité grâce à la synthèse
o créer et gérer des agrégations
o utiliser le Diagnostic de Requête

Visualisez les données (20-25%)

Créer des rapports

o ajouter des éléments de visualisation aux rapports
o choisir un type de visualisation approprié
o formater et configurer les visualisations
o importer un visuel personnalisé
o configurer la mise en forme conditionnelle
o appliquer le découpage et le filtrage
o ajouter un visuel R ou Python
o configurer la page de rapport
o concevoir et configurer l’accessibilité
o configurer le rafraîchissement automatique des pages
o créer un rapport paginé

Créer des tableaux de bord

o définir la vue mobile (smartphone ou tablette)
o gérer les vignettes sur un tableau de bord
o configurer les alertes de données
o utiliser la fonction Q&R
o ajouter un thème de tableau de bord
o épingler une page de rapport en direct sur un tableau de bord

Enrichir les rapports pour plus de convivialité

o configurer les signets
o créer des infobulles personnalisées
o éditer et configurer les interactions entre les visuels
o configurer la navigation pour un rapport
o appliquer le tri
o configurer la synchronisation des segments
o utiliser le volet de sélection
o utiliser l’extraction et le filtre croisé
o exploration des données à l’aide de visuels interactifs
o exporter les données du rapport
o concevoir des rapports pour les appareils mobiles

Analyser les données (10-15%)

Améliorez les rapports pour présenter des informations

o appliquer une mise en forme conditionnelle
o appliquer des segments et des filtres
o effectuer l’analyse du top N
o explorer le résumé statistique
o utiliser le visuel Q&R
o ajouter un résultat Quick Insights à un rapport
o créer des lignes de référence à l’aide du volet Analytics
o utiliser la fonction Play Axis d’une visualisation
o personnaliser les visuels

Effectuer une analyse avancée

o identifier les valeurs aberrantes
o effectuer une analyse des séries chronologiques
o utiliser des regroupements
o utiliser les influenceurs clés pour explorer les facteurs de variation
o utiliser le visuel de l’arbre de décomposition pour décomposer une mesure
o appliquer AI Insights

Déployer et maintenir les livrables (10-15%)

Gérer les jeux de données

o configurer une actualisation planifiée de l’ensemble de données
o configurer l’appartenance au groupe de sécurité au niveau des lignes
o donner accès aux ensembles de données
o configurer les paramètres d’actualisation incrémentielle
o promouvoir ou certifier les jeux de données Power BI
o identifier les dépendances des ensembles de données en aval
o configurer un grand format de jeu de données

Créer et gérer des espaces de travail

o créer et configurer un espace de travail
o recommander une stratégie de cycle de vie de développement
o attribuer des rôles dans l’espace de travail
o configurer et mettre à jour une application d’espace de travail
o publier, importer ou mettre à jour des actifs dans un espace de travail
o appliquer des étiquettes de sensibilité au contenu de l’espace de travail
o utiliser des pipelines de déploiement
o configurer les abonnements
o promouvoir ou certifier le contenu Power BI

Comment se préparer ?

La meilleure méthode est de pratiquer régulièrement, l’avantage quand on travaille déjà dans ce domaine est qu’on pratique tous les jours. Sinon, il faut se former, lire et pratiquer avec des cas d’étude.

Personnellement, pour mieux me préparer, j’ai également investi dans le livre officiel de préparation à l’examen DA-100.

Ce livre aborde tous les thèmes de l’examen, et c’est vraiment appréciable, car j’ai pu découvrir des choses dans Power BI que je ne connaissais que très peu et qui étaient posées à l’examen. Comme par exemple : utilisation des visuels Q&R, les visuels influenceurs clés, utiliser des pipelines de déploiement, etc.

Passage de l’examen et conseils pratiques

Ca y est, c’est le grand jour ! Après avoir révisé vos connaissances sur Power BI et approfondi certaines, vous voilà devant l’écran de votre ordinateur, prêt(e) à passer l’examen.

Voici en pratique comment cela ça s’est passé pour moi, pour le passage de l’examen en ligne.

Quelques jours avant la date de l’examen du DA-100, vous recevrez un e-mail de Microsoft, j’ai ouvert l’email et parcouru son contenu et cliqué sur chaque lien.

  • Prenez connaissance des requis de l’examen : format d’ID accepté, comment préparer votre espace, test de votre système

Entre autres, vous devez respectez les règles suivantes :

Vous devez être seul(e) dans votre espace le jour de l’examen. Personne ne doit entrer ou vous parler

Vous ne pouvez pas vous absenter ou sortir du champs de votre camera

Vous devez avoir un bureau nettoyé et au calme, un seul écran, pas d’écouteurs, pas de livre ou de notes, pas de bruit qui pourrait gêner l’instructeur

Vous devez avoir votre téléphone portable éloigné de vous, hors de portée de main directe (mais accessible si besoin)

Vous ne devez pas avoir de nourriture ou fumer, une boisson est autorisée

  • Testez votre système :

Votre webcam doit être fonctionnelle

Votre micro doit être allumé

Je vous conseille donc d’utiliser un ordinateur portable avec webcam et microphone intégré

Téléchargez le logiciel de test (en cliquant dans l’email sur Testez votre système) et assurez-vous que tout fonctionne chez vous. C’est via ce logiciel que vous passerez le test.

Il est ainsi interdit d’utiliser un VPN.

📌 Je vous déconseille de passer l’examen au travail, car il se pourrait qu’un firewall empêche le logiciel de fonctionner.

  • Enregistrez-vous 30 minutes avant le début de l’examen :

C’est une consigne vraiment utile, car le processus d’enregistrement prend du temps.

Vous devrez ainsi prendre avec votre téléphone portable des photos de votre ID ainsi que des photos de votre environnement (devant, derrière vous, à gauche, à droite).

Vous serez filmé et enregistré via votre webcam, et un instructeur vous accueillera via le chat et il pourra également vous parler et vous demander par exemple de bien positionner votre tête face à la caméra et de ne pas sortir du champs de vision !

Organisez votre écran :

Ensuite, quand vous démarrez l’examen, je vous conseille de positionner la fenêtre miniature montrant votre camera (ce que voit l’instructeur) en haut à gauche de l’écran, car le timing indiquant le temps restant et les questions restantes sera positionné en haut à droite, ce serait dommage de le masquer 🙂

Organisez votre temps :

Pour rappel, l’examen dure 120 minutes, soit 2 heures, mais le temps d’enregistrement est compté, donc en réalité vous n’avez que 1h40 pour répondre à une soixantaine de questions.

Par ailleurs, l’examen commence par un questionnaire d’auto-évaluation sur votre niveau sur Power BI. Celui-ci prend de 2 à 3 minutes pour y répondre.

Ce que vous devez savoir au niveau des questions posées :

Je soupçonne le questionnaire d’auto-évaluation de cacher un algorithme de génération des questions, dont le niveau de difficulté s’adapte à votre niveau d’expertise auto-évalué 🕵️

En effet, personnellement je pensais être meilleur en préparation des données qu’en modélisation des données, du coup j’ai eu des questions assez difficiles sur le thème de la préparation des données et ma note finale sur ce thème est la moins bonne de mon test… A y réfléchir désormais, j’aurai dû répondre que j’avais un niveau le plus bas dans chaque thème lors du questionnaire, ahah 😉

Ensuite les questions sont de 2 types : des cas d’études comportant plusieurs questions ou des questions individuelles

Les questions les plus longues à répondre ont été posées au début de l’examen avec plusieurs cas d’études qui s’enchaînent. C’était un peu stressant car au bout d’une heure je n’avais répondu qu’à 20 questions sur 60 ! Mais ensuite, les questions se sont enchainées plus rapidement et j’ai pu terminer à temps, ouf. Cela peut rendre l’organisation du temps un peu délicate, mais retenez que les cas d’étude sont ceux qui demandent le plus de temps et que si vous avez l’impression de ne pas avancer, vous pourrez vous “rattraper” sur les questions individuelles.

Concernant les cas d’études, ils sont présentés plus ou moins selon cette structure d’énoncé :

  • La question posée
  • Contexte
  • Situation existante
    • Sources de données
    • Relations entre les tables
    • Problématique / contraintes métier
  • Objectif du reporting à mettre en place

📌 Mon conseil : lisez la première question, puis parcourez tous les items du cas, car ils donnent les éléments de réponse aux questions.

Vous pouvez passez de la question à l’énoncé du cas d’étude aussi souvent que nécessaire, pas d’inquiétude de ce côté là.

Il y a même de mémoire un white board (pour prendre des notes ?), mais je ne l’ai pas utilisé.

Un cas d’étude m’a pris entre 10 et 15 minutes de temps.

Concernant les questions individuelles, elles m’ont demandé de 10 secondes à 3 minutes chacune pour y répondre.

Quel est le score minimum à obtenir pour valider le test ?

Le score minimum requis est de 700.

Comment et quand recevrai-je les résultats de mon examen Microsoft DA-100 ?

Vous recevrez une notification de votre statut de réussite ou d’échec immédiatement après avoir terminé votre examen.

Enfin, en cas de succès vous recevrez par e-mail un lien pour télécharger votre certification au format PDF.

Un badge est également disponible au format image PNG et vous pourrez partager votre réussite sur les réseaux sociaux via un lien authentifié Credly.

Pour vous tester

Enfin, voici un exemple de questions posées à l’examen pour vous rendre compte du niveau de difficulté.

  1. Complétez la mesure suivante pour calculer le Top 10 des articles en stock vendus par profit.

Top 10 Stock Items Profit =
CALCULATE(
[Total Profit],
TOPN(
10,
VALUES(‘Stock Item'[Stock Item]),
[Total Profit],
DESC
)
)

2. A data model has a fact table that has over 15 million rows. There is a date/time column called DateTime, which contains both date and time. You need to reduce the size of the
data model. Your solution must preserve as much of the original data as possible. Which solution should you implement?
A. Change the data type of the DateTime column to Text.
B. Clean the DateTime column.
C. Split the DateTime column into two separate columns: one column that contains
dates, and one column that contains the time portion.
D. Change the data type of the DateTime column to date.

Réponse : C

Le fractionnement d’une colonne date/heure en une colonne date et heure conservera les données d’origine et réduira le nombre de valeurs distinctes dans les colonnes, résultant en un modèle de données plus petit. Changer le type de données en Texte, comme le suggère l’option A, ne changera pas le nombre de valeurs distinctes et ne réduira donc pas la taille du fichier. L’option B, le nettoyage d’une colonne, supprime les caractères non imprimables, ce qui ne réduit pas le nombre de valeurs distinctes lorsqu’il est appliqué à une colonne de type Date/Heure. Si vous modifiez le type de données de la colonne DateTime en Date conformément à l’option D, vous constaterez une réduction de la taille du modèle et vous perdrez la partie heure, ce qui va à l’encontre des exigences.

Voilà, j’espère que ce contenu vous a plu, si vous avez passé ce type de certification Microsoft, n’hésitez pas à partager votre propre expérience en commentaires ! 👍

Pour aller plus loin

Enfin, si vous êtes intéressé(e) par l’analyse de données et souhaitez apprendre des méthodes rapides et efficaces pour collecter et analyser vos données dans Excel et Power BI, et créer des rapports dynamiques calculant des variations mensuelles / trimestrielles / annuelles,  des Year-to-Date, des cumuls glissants, etc. AUTOMATIQUEMENT, alors voici un programme 100% en ligne spécialement conçu pour découvrir et maîtriser les Power Tools de Microsoft facilement :

🥇MAITRISEZ L’ANALYSE DES DONNEES AVEC EXCEL ET POWER BI
(RECEVEZ 1H DE FORMATION GRATUITE)

Cliquez ici pour voir le début de la formation

 

Souscrivez à ma newsletter :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *